Conseils pour la préparation aux concours de la fonction publique

fonction publique

Vous aimeriez présenter un concours de la fonction publique, mais vous ignorez comment organiser votre préparation ? Dans ce guide, vous trouverez un condensé des conseils et astuces en mettre en pratique pour mettre toutes les chances de votre côté. Lisez-le jusqu’au bout et vous saurez comment préparer votre concours dans les meilleures conditions.

Avoir des motivations

De nos jours, braver un concours public n’est pas chose aisée. Certes, ils sont annoncés longtemps à l’avance, ce qui laisse suffisamment de temps aux candidats, mais cela n’est pas suffisant pour s’assurer une bonne préparation. Le fait est que, cette période peut sembler longue au tout début, mais en voyant de plus près, vous aurez l’impression que le délai est en réalité court. Le meilleur conseil que nous puissions vous donner est de rester motivé, surtout si vous avez décidé de travailler en solitaire. Vous devez avoir des motivations assez précises pour ne pas abandonner à la première difficulté. Beaucoup de personnes souhaitent devenir médecins pour sauver des vies et d’autres encore militaires pour sauvegarder l’intégrité du territoire, à chacun ses propres motivations. Une personne motivée a de fortes chances d’aller jusqu’au bout sans se rétracter. Si vous mettez juste l’aspect financier devant, il peut arriver que ce ne soit pas suffisant pour booster votre moral.

Avoir une bonne organisation

Que ce soit le concours des douanes, le concours de l’ENA ou de l’école normale pour ne citer que ces trois, vous avez nécessairement besoin de vous organiser. Il faut savoir que les concours de cette catégorie au même titre que l’agrégation, ont des programmes assez denses. Il arrive aussi que des candidats pour multiplier leurs chances s’inscrivent à plusieurs concours. Forcément, la préparation concours public devra être plus consistante. Sans une réelle organisation et une méthode adaptée, vous pouvez vite déchanter. Vous devez automatiquement concevoir un planning de travail quotidien, hebdomadaire et mensuel dans lequel se chevauchent les périodes de lecture et de relaxation.

Avoir toutes les informations

Préparer un concours, c’est d’abord bien s’informer à la bonne source. Prenez l’habitude de bien lire au préalable les documents que l’administration vous remet pendant que vous vous inscrivez. Les données les plus importantes concernent les modalités, les dates et le lieu du concours. Tous les concours ne fonctionnent pas de la même manière, prenez les intitulés des matières et identifiez les épreuves sur lesquelles vous devez faire le maximum d’efforts.

Faire preuve de discipline et de sérieux

Vous devez faire preuve de sérieux et prendre en compte que les épreuves orales et écrites sont étroitement liées à l’évolution du monde. Ceci dit, il est important d’avoir une excellente culture générale. Elle ne s’improvise pas, mais elle se travaille au quotidien. Autrement dit, ne vous limitez pas uniquement aux simples théories, outillez-vous bien et suivez l’actualité. L’erreur à ne pas commettre est de vous limiter uniquement dans vos livres, le salut peut aussi venir des médias ou de toute actualité pertinente. Mettez tout de même un accent sur des sujets liés au domaine que vous visez et privilégiez les médias d’autorité. Une chose est certaine, les membres du jury ont pour habitude de jauger votre connaissance du domaine dans lequel vous vous positionnez.
Parmi les outils didactiques à disposer à tout prix, on doit pouvoir retrouver des dictionnaires et des lexiques. À l’orale, ce qui fait la différence ce n’est pas tant ce que vous dites, mais la façon dont vous le dites. Il n’est pas rare de voir des membres du jury se plaindre du faible niveau de vocabulaire des candidats.

S’entrainer sans arrêt

Préparer des concours administratifs n’est pas très différent d’un concours de danse artistique aux championnats du monde. Il y a un programme imposé et des figures libres. De même durant les concours, il y aura des matières imposées et vous n’avez pas le choix, vous devez toutes les passer. Aucune épreuve n’a de valeur plus qu’une autre. Certains candidats aux concours de la fonction administrative mettent l’accent sur des gros coefficients et négligent les autres. Ayez à l’esprit que les matières importantes pourraient vous poser quelques difficultés le jour de l’examen et les matières complémentaires pourraient vous aider.
Vous avez de nombreux mois pour vous préparer, les anciennes épreuves, les QCM et bien d’autres aspects doivent être exploités pour maximiser vos chances d’être admissibles. Apprendre en s’amusant est ce qu’il y a de mieux pour atteindre un niveau de compréhension élevé sans faire beaucoup d’efforts intellectuels. Maintenant que vous savez quoi faire, nous n’avons plus qu’à vous souhaiter une bonne chance pour votre concours public.


Les écoles de mode supérieure : vers une nouvelle génération de stylistes
Comment intégrer une école de mode à Paris ?