Le village de l’emploi : une solution efficace pour intégrer le marché du travail informatique

informatique
Beaucoup de diplômés en informatique se trouvent devant le constat inattendu qu’en France, il est difficile de décrocher un emploi dans ce secteur d’activité. Pour quoi inattendu ? Parce qu’il s’agit d’un secteur porteur. Les entreprises semblent être à l’affût de nouveaux talents et prêtent à verser de gros salaires pour bénéficier de certaines expertises. En examinant le problème de plus près, on s’est rendu compte que le défaut majeur des candidatures est un CV non attrayant qui ne donne nullement envie au recruteur d’aller plus loin dans le recrutement. Découvrez, dans cet article, comment remédier aux failles d’un curriculum vitae pour trouver le job idéal en informatique.

Concision et clarté : 2 critères incontournables

Les demandeurs d’emploi doivent comprendre que leur CV n’a aucune chance de susciter l’intérêt des ressources humaines s’il se décline sur plusieurs pages. Ils croient en cette théorie simpliste selon laquelle plus un document est fourni sur le plan quantitatif, plus témoigne du sérieux de son destinateur. Cette idée est loin d’être vraie. C’est même l’effet inverse qui se produit. Face à un CV de 2 à 3 pages, le recruteur ne peut que conclure que, derrière ce document, se cache un candidat qui ne connait rien aux techniques de recherche d’emploi : une caractéristique qui en dit long sur son profil professionnel ! Voilà pourquoi les centres de formation professionnelles consacrent des ateliers à la rédaction du CV et de la lettre de motivation.

En lisant les village de l’emploi avis, vous comprendrez rapidement que les ressortissants de cet organisme ont réussi à se démarquer des autres postulants notamment grâce à leur dossier de candidature irréprochable. Un CV doit alors tenir en une seule et unique page avec des catégories distinctes. Si vous pensez que vos sections ne peuvent pas tenir sur cette page, pensez à diminuer les alinéas et l’espace destiné à la marge. Cependant, gardez toujours en tête l’étape de l’impression pour obtenir une présentation satisfaisante.

La photo du CV : est-elle obligatoire ?

La réponse à cette question est plutôt mitigée. En effet, certains formateurs en techniques de recherche d’emploi conseillent de ne pas insérer de photos dans un CV afin d’éviter tout jugement basé sur le physique. Cela va de simples préférences esthétiques à des considérations d’ordre racial. Mieux vaut alors convaincre l’entreprise par votre expérience professionnelle sans leur laisser l’occasion de se laisser divertir par vos particularités physiques. Cependant, plus a constaté que les entreprises privilégient désormais les dossiers de candidature accompagnées par une photographie. Cela leur donne une idée sur la personne qui se cache derrière.

Cet élément est d’autant plus important lorsqu’il s’agit d’un poste avec un contact direct avec les clients. Dans ce cas, on ne va pas vous donner une note, mais on essaiera de savoir si vous avez une apparence suffisamment soignée pour faire bonne figure aux yeux de la clientèle. Pour votre photo, nous vous conseillons d’engager un photographe professionnel pour que le rendu soit conforme aux normes requises pour ce type d’illustration. De votre côté, pensez à être bien apprêté pour renvoyer une image professionnelle : une coiffure simple et soignée, une bonne mine, un maquillage léger pour les femmes, une tenue conforme au Dress Code notamment en haut puisqu’il s’agit d’un portrait.

Toutes les catégories doivent être présentes !

Votre CV doit être composé de plusieurs catégories. Vous pensez que mettre l’accent sur le caractère non rédactionnel de ce document est inutile étant un BABA connu de tous. Malheureusement, il suffit de parler avec des agents de ressources humaines pour vous rendre compte que certains candidats continuent à envoyer un CV sous forme d’essai. Ce qui, avouons-le, peut paraître étonnant à l’ère d’Internet où l’ignorance est un choix. Car il suffit de faire une petite recherche sur la toile pour saisir les règles essentielles à la rédaction d’un curriculum vitae. Il est donc nécessaire de rappeler que vous devez mettre de côté vos talents rédactionnels et créer des sections distinctes sous forme de tirets. Les rubriques du CV dont les suivantes :

  • Présentation et coordonnées
  • Formation et diplômes
  • Expérience professionnelle
  • Compétences
  • Langues
  • Centres d’intérêt

En dehors de ces sections, tout ce que vous pouvez ajouter s’apparenterait à des fioritures inutiles. Car comme nous l’avons indiqué plus haut, votre CV doit être clair et précis plutôt vainement surchargé. Notez que chaque catégorie comporte ses propres règles, comme par exemple, « Expérience professionnelle » où vous devez indiquer :

  • Le nom de l’entreprise/organisme
  • Date de début et fin d’activité
  • Le poste occupé

Présentation : entre conformisme et originalité

Pour concevoir un CV qui sort du lot, certains candidats pensent que le seul moyen d’y parvenir, c’est d’opter pour une présentation décalée et une profusion de couleurs qui obligent le recruteur à se rappeler de leur dossier. Les critères que les ressources humaines interprètent comme un signe de rigueur et de professionnalisation sont toutefois différents. Il est conseillé, au niveau de l’agencement de vos rubriques, de choisir un ordre conventionnel qui facilite la lecture. Sachant qu’on accorde moins de 30 secondes à l’examen d’un CV, vous devez faire en sorte que le recruteur prenne plaisir à parcourir vos catégories. Contentez-vous du noir et de bleu côté couleur et d’une seule police du début à la fin.

Cependant, un CV original est bel et bien une approche appréciée, mais uniquement dans certains domaines créatifs. Pour sortir votre épingle du jeu, utilisez Illustrator, InDesign ou Photoshop, des logiciels qui montreront à l’entreprise vos compétences infographiques de manière concrète surtout si vous détenez un diplôme en design. Pour décrocher un poste dans le secteur bancaire, privilégiez la sobriété et l’élégance.

Le critère de la crédibilité

Écrire dans votre lettre de motivation que vous êtes une personne fiable et sérieux n’aurait aucun poids si votre CV indique le contraire. Vous devez alors prêtez une attention particulière à un certain nombre d’éléments à commencer par l’orthographe et la construction des expressions. Il n’y a pas pire effet que d’envoyer au recruteur un document bourré de fautes même si vous visez un poste en informatique et que vos compétences linguistiques ne sont pas nécessaires. Pour éliminer tout risque qu’une erreur vienne de glisser dans votre CV, demandez à une autre personne de faire une deuxième voire une troisième lecture.

Par ailleurs, et même si vous n’avez pas suivi de formation en alternance en techniques de recherche d’emploi, nous vous conseillons de donner une adresse mail professionnel. Les adresses du type « sousou23lamignonne@hotmail.com » sont à bannir. Sachez qu’un détail si anodin peut vous coûter le job dont vous avez tant rêvé. Pour finir, nous insistons sur l’importance de ne pas mentir surtout sur des éléments importants comme vos compétences professionnelles. Ces mensonges sont très faciles à détecter. Ils compromettent alors votre candidature sans vous mener nulle part.


Quels métiers s’ouvrent à moi après un bachelor banque assurance ?
Un bachelor communication : pour quels débouchés professionnels ?